Le CBD pourrait aider à arrêter le tabac  et d’autres drogues dites « dures »!

Feuille chanvre

Tout fumeur ayant déjà essayé d’arrêter confirmera qu’il est extrêmement difficile de résister à la l’envie de tirer une taffe ou deux, même plusieurs mois après avoir arrêté. En fait, seuls 3 à 5% des fumeurs (qui ont essayé d'arrêter de fumer sans aucune aide) réussissent à passer le cap des 12 mois. 

Pour cause, la nicotine et les autres produits contenus dans le tabac sont des drogues à fort potentiel addictif, beaucoup plus que le chanvre d’ailleurs. C’est en fait considéré comme une maladie chronique et récurrente (Hughes, 1999; RCP 2007; USPHS 2000).

Une étude (ici), publiée par « Addiction », semble démontrer que le Cannabidiol (CBD), un des nombreux cannabinoïdes non psycho-actif contenus dans le chanvre, pourrait aider à diminuer l’attrait du participant à la nicotine, ainsi que l’impact d’éléments déclencheurs d’envies. Le tout sans effets secondaire.

“Cannabidiol (CBD), a non‐intoxicating cannabinoid found in cannabis, may be a promising novel smoking cessation treatment due to its anxiolytic properties, minimal side effects and research showing that it may modify drug cue salience.”

“A single 800‐mg oral dose of cannabidiol reduced the salience and pleasantness of cigarette cues, compared with placebo, after overnight cigarette abstinence in dependent smokers.”

Encore mieux!!!

Dans une autre étude (ici) faite sur des animaux par « Scripps Research Institute » (financée par National Institute on Drug Abuse et National Institute on Alcohol Abuse and Alcoholism) il semble que des doses journalières de CBD aident à arrêter le tabac et la cocaïne. 

« The CBD appeared to be effective in reducing reinstatement of drug-taking — considered a model of drug and alcohol relapse.  It also reduced anxiety and impulsivity often associated with drug dependence. Notably, the reduced reinstatement, which was induced by stress or drug-related environmental cues, lasted for five months after the initial treatment was discontinued, when CBD was no longer detectable in either blood or brain. »

Les cannabinoïdes seraient donc potentiellement une porte de sortie d’addictions à différentes drogues, y compris l’alcoolisme, contrairement à ce qui a été avancé jusqu’à maintenant.  

Voici quelques liens concernants ces sujets:     Alcool, Cocaïne, Addiction en générale

Il est à noter que des études antérieures menées chez les animaux et les humains confirment  que le CBD est un produit très sûr et tolérable.

Pour en revenir à l’arrêt du tabac, il est bien évident qu’il ne faut pas fumer le CBD avec du tabac pour remplacer la cigarette. La meilleure solution est bien entendu d’ingérer le CBD. Pour ceux qui préfèrent la combustion, il est fortement conseillé de fumer le CBD pure (sans tabac ni papier) dans une pipe à petit foyer, tel que proposé par La French Taff.

Taff

Tous les bienfaits des cannabinoïdes restent encore à être découvert et validés scientifiquement. Mais il est évident, à la vue des multiples articles et témoignages existants, que le chanvre à un potentiel thérapeutique énorme (tel qu’approuvé par le conseil d’experts il y a quelques jours, voir communiqué de l’ansm) qui, espérons le, sera reconnu par tous d’ici peu.

 

Taffement vôtre

Logo La French Taff